LE PRIX ULYSSE 2017 - CIBLEX


Stéphane
Baudry

Racheté à Geodis (groupe SNCF) par EHDH, groupe familial indépendant spécialiste du transport express et du transport de produits pharmaceutiques, Ciblex a retrouvé les voies de la croissance après plusieurs années de crise.

Fondé en 1977, Ciblex est une des plus anciennes sociétés de livraison express.

Spécialisée sur les colis de moins de 30 kg, elle est rachetée en 2010 par Geodis, qui y voit un complément de son réseau France Express (colis de plus de 30 kg). Mais l’intégration se fait difficilement, Ciblex – déjà déficitaire avant le rachat par Geodis – enregistre quatre années de pertes consécutives et Geodis active un plan social et une mise en vente dès 2014.

Le groupe familial indépendant EHDH, fondé par Stéphane Baudry à partir de l’entreprise créée par son grand-père en 1951, et entièrement dédié au transport spécialisé et express sur la France et le Bénélux, se montre intéressé par la très grande complémentarité entre Ciblex et sa société Eurotranspharma, leader du transport de produits de santé. Un emprunt est souscrit afin d’acquérir 100 % du capital et financer les actions de redressement. La reprise est effective en septembre 2014. Le plan social en cours est immédiatement arrêté et les actions de retournement engagées, le plan de retournement s’articulant autour de plusieurs axes :

Le premier concerne le management et le fonctionnement de l’entreprise. Une équipe de direction resserrée est mise en place, en privilégiant la promotion interne de managers ayant prouvé leurs compétences et leur motivation. Cette approche a permis d’avoir un « Codir » directement opérationnel, conscient des problématiques terrain et disposant de nombreux relais internes. Elle a également montré la voie d’une politique sociale privilégiant l’interne et récompensant le mérite, tout en permettant une réduction des coûts de direction de près de 800 K€ par an.

Un grand projet de productivité est également lancé, visant à améliorer les coûts et la qualité. Les fonctions supports de Ciblex et Eurotranspharma sont mutualisées, les branches belges et néerlandaises réorganisées, et 7 M€ sont investis dans des trieurs haut-débit afin d’améliorer les conditions de travail et de gagner en compétitivité.

La stratégie marketing et commerciale est enfin un volet primordial. Dès la reprise, la nouvelle équipe effectue un « nettoyage » du portefeuille clients afin de ne conserver que les flux rentables et pérennes. L’activité se concentre désormais sur le BtoB à qui l’on peut garantir une qualité de services constante (non soumise aux pics saisonniers - tels que la fin d’année - imposés par le marché BtoC). Une partie de l’activité d’Eurotranspharma est transférée vers Ciblex, avec comme double bénéfice d’apporter un chiffre d’affaires non négligeable à Ciblex tout en libérant des capacités de transport pour Eurotranspharma mises à profit vers le segment du transport sous température dirigée, en pleine croissance. En parallèle, une tournée des principaux clients permet de raviver la confiance dans l’entreprise, et via la signature de contrats à moyen terme, de lui donner les moyens de lancer ses programmes d’investissement. Enfin, un partenariat est lancé avec Eurodis, premier réseau européen de transport express indépendant, pour permettre un développement vers l’export afin de se diversifier vers ce segment à forte valeur ajoutée.

Deux ans plus tard, les résultats sont très positifs. Le CA a progressé de 9,5 %, le résultat net est passé en deux ans de -10,5 M€ à +3 M€ avec un an d’avance sur le business plan, ce qui a permis à l’entreprise d’améliorer son rating et de conserver la confiance de l’ensemble de ses partenaires. Le climat social s’est très sensiblement apaisé, l’entreprise a vu éclore un nouvel état d’esprit où meilleures conditions de travail, proximité du management et promotions internes (un collaborateur sur dix), se traduisent par une meilleure productivité. Le siège a été transféré sur un nouveau site marquant ainsi le renouveau de l’entreprise et permettant d’améliorer à nouveau les conditions de travail.

Le plan de redressement a été réalisé dans son intégralité et Ciblex se place en n°3 du marché français de transport express, leader des colis express BtoB dans les secteurs de la santé, de l’optique, de la pièce détachée industrielle et automobile et des produits high-tech. Il est le seul capable de proposer des livraisons de nuit ou tôt le matin. Enfin, la finalisation de la phase d’industrialisation de la production améliorant les capacités de tri de 36 000 colis par heure permet d’aborder l’avenir avec confiance.